Actualités

Le Bureau du forestier obtient la certification ISO 9001:2015

Le système de gestion de la qualité du Bureau du forestier en chef répond à la norme ISO 9001:2015. C’est la conclusion à laquelle en est venue l’organisation SAI Global au terme de 3 journées d’un audit d’enregistrement tenu en mars 2017 au siège social du Bureau du forestier en chef à Roberval. « La conformité à la norme ISO 9001 représente un gage de qualité et de confiance pour les produits que nous livrons aux différentes instances. Que ce soit des résultats du calcul des possibilités forestières, des avis au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs ou encore des recommandations.  Je suis très fier de toute notre équipe pour ce bel accomplissement », a mentionné Louis Pelletier, Forestier en chef.

 

Louis Pelletier, ing.f. Forestier en chef

Audit d’enregistrement par SAI Global – Mars 2017

 

En savoir plus

Autres actualités

Les possibilités forestières du Québec 2018-2023 seront rendues publiques le 30 novembre

Louis Pelletier ing.f.Le 30 novembre 2016, le Forestier en chef, Louis Pelletier, rendra publiques les possibilités forestières de l’ensemble des régions du Québec. Ces possibilités forestières seront en vigueur à compter du 1er avril 2018.

Les représentants des médias du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont invités à une conférence de presse au cours de laquelle le Forestier en chef fera une présentation des résultats du calcul des possibilités forestières de la région.

La conférence de presse sera précédée  d’une présentation aux parties intéressées du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

En savoir plus

Actualités

Le 11e rapport d’activités du forestier en chef rend compte des résultats relatifs aux principales actions menées au cours de la période du 1er avril 2015 au 31 mars 2016.  Il a été déposé à l’Assemblée nationale du Québec le 4 octobre 2016 par le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Luc Blanchette.

Nous vous invitons à prendre connaissance du Rapport d’activités 2015-2016 du Forestier en chef.

couverture

Possibilités forestières 2018-2023 : la revue externe démarre en Chaudière-Appalaches

revue_Externe_Levis_mai2016-legerLe Bureau du forestier en chef a débuté sa tournée régionale visant à présenter à la population et aux parties intéressées, les possibilités forestières de 19 unités d’aménagement ayant fait l’objet d’un nouveau calcul. Ce calcul est produit sur la base des données les plus récentes de l’inventaire écoforestier du Québec méridional (IEQM). Il intègre aussi les avancées en matière de croissance des forêts ainsi que les nouvelles stratégies d’aménagement.

En savoir plus

Les possibilités forestières de la période 2018-2023 bientôt en ligne

c5Au printemps 2016, les résultats préliminaires du calcul des possibilités forestières de 19 unités d’aménagements (UA) seront mis en ligne sur le site Internet du Bureau du forestier en chef.  Ces unités d’aménagement sont situées dans les régions de la Mauricie, Chaudière-Appalaches, Estrie, Lanaudière, Laurentides, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec.

En savoir plus

Bilan de l'état de la forêt 2008-2013 - Le Forestier en chef sollicite votre avis

En novembre 2015, le Forestier en chef a publié son rapport État de la forêt publique du Québec et de son aménagement durable – Bilan 2008-2013 dans lequel il présente une analyse documentée de l’état de la forêt et des progrès observés selon sept critères d’aménagement durable sur la base de 26 enjeux.  Le Forestier en chef vous invite à donner votre avis…

État de la forêt publique du Québec - Bilan 2008-2013

En savoir plus

État de la forêt publique au Québec - Le Forestier en chef publie son Bilan de la période 2008-2013

Québec, 24 novembre 2015 – Le forestier en chef, M. Gérard Szaraz, annonce qu’il a remis au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, le rapport État de la forêt publique du Québec et de son aménagement durable – Bilan 2008-2013. Ce rapport fait le point sur l’état de santé de la forêt publique du Québec et présente une analyse documentée des progrès et des pistes d’amélioration selon sept grands critères d’aménagement durable comportant 26 enjeux.

En savoir plus

Tordeuse des bourgeons de l'épinette - Quels territoires protéger en priorité ?

Crédit photo SOPFIM

Crédit photo SOPFIM

La tordeuse des bourgeons de l’épinette est l’insecte ravageur forestier qui fait le plus de dommage au Québec. Mais voilà, l’épidémie gagne du terrain et le Ministère doit choisir les secteurs à protéger.
Pour y voir plus clair et mieux planifier sur le long terme, le Ministère a fait appel à l’expertise du Bureau du forestier en chef.

 

En savoir plus

Effet de nouvelles délimitations et de fusions d'unités d'aménagement sur les possibilités forestières

La fusion de certaines unités d’aménagement et la création de nouvelles délimitations font partie des pistes envisagées par la ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour simplifier ses processus de gestion.
À la demande de certaines directions régionales du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, le Forestier en chef a évalué l’impact des nouvelles délimitations et des projets de fusions d’unités d’aménagement sur les possibilités forestières.

En savoir plus

Le Forestier en chef évalue l’effet des stratégies actuelles d’aménagement forestier sur le taux de perturbation de l’habitat du caribou

En vertu de l’article 47 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier, le Forestier en chef transmet au ministre des Forêts de la Faune et des Parcs, un avis sur le caribou forestier. Ce mandat visait à évaluer l’effet des stratégies actuelles d’aménagement forestier sur les taux de perturbation de l’habitat du caribou forestier.

En savoir plus

Cohérence entre possibilités forestières et récolte: l'évitement de certains peuplements est bien réel

G-4-4.03_paysage1Conformément à l’article 47 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier, le Forestier en chef a transmis au ministre, le 2 avril 2015,  un avis intitulé La récolte par types de peuplements.

Ce mandat visait à évaluer la cohérence entre le calcul des possibilités forestières et la récolte afin de recommander des pistes de solution pour mieux gérer les risques associés à cet enjeu.

 

 

En savoir plus

Bilan de l'état de santé des forêts publiques; un aménagement durable pour des forêts en santé

IMG_0302_OCTDepuis une vingtaine d’années, le Québec est engagé sur la voie de l’aménagement durable des forêts. Ses normes d’application sont d’ailleurs internationalement reconnues comme étant parmi les plus rigoureuses, visant à maintenir et à améliorer à long terme la santé des forêts et les avantages qu’elles procurent.

 

Dans le cadre du Mois de l’arbre et des forêts 2015, le Forestier en chef fait son bilan de l’état des forêts publiques au Québec.

 

En savoir plus

Avis du Forestier en chef sur le succès des plantations

reboisement2Le 2 avril 2015, le Forestier en chef a transmis l’avis Succès des plantations au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs conformément à l’article 47 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier. Ce mandat visait à évaluer l’application des orientations prévues à la Stratégie de protection des forêts et au Manuel d’aménagement forestier.

 

En savoir plus

Forêt feuillue et mixte au Québec : Portrait du Forestier en chef

Le Bureau du forestier en chef rend publics deux documents d’information portant sur les forêts feuillues et mixtes au Québec. Deux ouvrages, richement documentés, qui serviront de documents de base pour notre prochain Bilan sur l’état des forêts publiques au Québec ( période 2008-2013). Les documents ont également été produits dans le cadre du Chantier sur la forêt feuillue au Québec.

En savoir plus

92 % des répondants de notre sondage sont satisfaits du Séminaire

SéminaireLe Bureau du forestier en chef a réalisé un sondage visant à mesurer le taux de satisfaction des participants du Séminaire sur le calcul des possibilités forestières.  L’événement organisé par le Bureau du forestier en chef et l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a connu un franc succès si l’on en juge par le principal résultat du sondage: 92% des répondants se disent satisfaits du Séminaire.

Par ailleurs, la transparence du Bureau du forestier en chef et la qualité des présentations constituent des éléments qui ont été parmi les plus appréciés.

Nous vous invitons à prendre connaissance des principaux résultats du sondage ainsi que des commentaires et suggestions formulés par les répondants…

En savoir plus

Un Séminaire pour mieux comprendre le calcul des possibilités forestières

Le Bureau du forestier en chef du Québec et l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec (OIFQ) vous convient au deuxième séminaire d’information et d’échanges relatif au calcul des possibilités forestières.

IMG_2731Sous le thème « Calcul des possibilités forestières: chemin parcouru, portrait actuel et perspectives d’avenir », l’événement se tiendra les 3 et 4 décembre 2014, au Manoir du Lac Delage à Lac Delage.

En savoir plus

Volumes de bois non récoltés entre 2008 et 2013: le Forestier en chef a complété son évaluation

Le Forestier en chef, M. Gérard Szaraz, annonce qu’il a complété son évaluation des volumes de bois non récoltés de la période 2008-2013.

L’analyse d’écart entre les volumes récoltés et les possibilités forestières révèle que globalement 56 millions de mètres cubes de bois de la période allant du 1er avril 2008 au 31 mars 2013 n’ont pas fait l’objet de récolte. Toutefois, après analyse, le volume potentiellement disponible se situe à près de 36 millions de mètres cubes de bois, toutes essences confondues, dont environ 11 millions de mètres cubes se trouvent dans des secteurs comportant peu de contraintes et plus intéressants pour la récolte.Forestier en chef.QMI

En savoir plus

Les modèles d'optimisation sont disponibles

Le principal objectif du calcul des possibilités forestières est de déterminer le volume maximum des récoltes annuelles que l’on peut prélever à perpétuité sans diminuer la capacité productive du milieu forestier.

CPF_ImageCe calcul est produit au moyen de  « modèles d’optimisation par programmation linéaire ».  Ces modèles permettent d’établir la meilleure séquence d’intervention à effectuer sur le territoire selon des objectifs bien précis et en fonction des contraintes à respecter.

Si vous désirez obtenir ces modèles pour effectuer des analyses complémentaires, sachez qu’ils sont disponibles sous certaines conditions …

 

En savoir plus

Récolte dans les contraintes opérationnelles : suivi de la recommandation du Forestier en chef de 2006

En 2002, le ministère des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs se dotait d’une orientation ministérielle pour tenir compte des contraintes opérationnelles de récolte dans la planification forestière 2008-2013.  En 2006, le Forestier en chef, réitérait l’application de cette orientation ministérielle. Un suivi de cette recommandation de 2006 est présenté dans ce nouvel avis du Forestier en chef.

En savoir plus

Modification des possibilités forestières de la période 2013-2018

Dans un Avis remis au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs le 25 avril 2014, le Forestier en chef lui recommandait de remplacer les possibilités forestières actuelles par celles résultant de ses travaux. Après avoir pris connaissance de cet avis, M. Laurent Lessard a convenu de la nécessité de modifier les possibilités forestières de l ‘ensemble des unités d’aménagement de la province tel que recommandé par le Forestier en chef.

En savoir plus

Rapport d'activités du Forestier en chef 2012-2013

Le Forestier en chef vous invite à prendre connaissance de son 8e rapport d’activités.  Sa lecture vous permettra de connaître les résultats relatifs aux principales actions menées au cours de la période du 1er avril 2012 au 31 mars 2013, notamment dans le cadre du Plan stratégique 2012-2016 et du Plan d’action de développement durable 2008-2013.

En savoir plus

Le Forestier en chef prolonge les possibilités forestières des territoires forestiers résiduels

La Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier établit que le Forestier en chef doit déterminer les possibilités forestières des territoires qui seront éventuellement convertis en forêts de proximité.  Après avoir analysé ces territoires,  le Forestier en chef a décidé de maintenir leurs possibilités forestières à leurs niveaux actuels pour une période transitoire.

 

En savoir plus

Évaluation de la récolte de l'if du Canada

En vertu des dispositions prévues à l’article 47 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (LADTF), la ministre des Ressources naturelles a confié au Forestier en chef le mandat de lui fournir une évaluation du niveau de récolte annuelle qui pourrait être acceptable en forêts publiques et privées.

En savoir plus

Le Forestier en chef entreprend une tournée régionale pour présenter les résultats préliminaires du calcul des possibilités forestières

Le Forestier en chef, monsieur Gérard Szaraz, a débuté une série de rencontres à travers les régions du Québec afin de présenter, en revue externe, les résultats préliminaires du calcul des possibilités forestières pour l’ensemble des 71 unités d’aménagement des forêts du domaine de l’État.  Les représentants d’organismes nationaux ainsi que les intervenants des régions de la Mauricie et de Lanaudière ont été rencontrés.

En savoir plus

Les résultats préliminaires du calcul des possibilités forestières seront présentés en revue externe au printemps 2013

Forêts publiques au Québec

Des résultats préliminaires du calcul des possibilités forestières présentés en revue externe

Au printemps 2013, le Forestier en chef effectuera une revue externe de ses travaux dans les régions forestières au Québec.  Cette nouvelle étape,  initiée par le Forestier en chef vise plusieurs objectifs dont ceux de fournir aux parties intéressées les résultats préliminaires du calcul des possibilités forestières et recueillir leurs commentaires afin d’enrichir la démarche et les résultats.

 

En savoir plus

Actualités

Le 27 septembre 2012, à la demande du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a débuté une consultation publique sur le projet d’attribution d’un statut permanent de réserve de biodiversité pour sept territoires et pour une réserve aquatique dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue.

L’expertise du Forestier en chef a été sollicité pour répondre aux interrogations de la commission chargée d’examiner le projet, notamment sur la question de ses impacts sur les possibilités forestières.

Le Bureau du forestier en chef vous invite à prendre connaissance du document Attribution d’un statut permanent à hui territoires dans la région administratives de l’Abitibi-Témiscmingue, Impacts sur les possibilités forestières, lequel y a été déposé.

Actualités

Une des fonctions du Forestier en chef consiste à préparer, publier et maintenir à jour un manuel d’aménagement durable des forêts servant à déterminer les possibilités forestières (Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier , L.R.Q., chapitre A-18.1, art. 46).

Le Manuel de détermination des possibilités forestières 2013-2018 sert à encadrer la réalisation du calcul et de la détermination des possibilités forestières pour la prochaine période quinquennale de planification, ainsi qu’à diffuser les orientations, les principes et les hypothèses retenus par le Forestier en chef pour accomplir son mandat.

Le Manuel est un outil de gestion mais aussi de vulgarisation qui permettra à toute personne intéressée de mieux comprendre l’ensemble des étapes entourant le calcul des possibilités forestières.

Il est important de noter que, dans leur version actuelle, les fascicules du Manuel sont des documents de travail qui pourraient être modifiés suite à leur mise à l’épreuve.

Projets de réserves de biodiversité et d’une réserve aquatique dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean - L’expertise du Forestier en chef est sollicitée par le BAPE

Le 13 février 2012, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a débuté une consultation publique sur le projet d’attribution d’un statut permanent de réserve de biodiversité pour neuf territoires et de réserve aquatique pour un territoire dans la région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean à la demande du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP).

 

En savoir plus

Projets de réserves de biodiversité et d’une réserve aquatique dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean - L’expertise du Forestier en chef est sollicitée par le BAPE

Le 13 février 2012, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a débuté une consultation publique sur le projet d’attribution d’un statut permanent de réserve de biodiversité pour neuf territoires et de réserve aquatique pour un territoire dans la région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean à la demande du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP).

En savoir plus

Modifications à la mise à jour sommaire des possibilités forestières

Le Forestier en chef, monsieur Gérard Szaraz, a rendu publique, en septembre 2011, une mise à jour des possibilités forestières des unités d’aménagement forestier du Québec.

À la suite de la publication de la version initiale de ce rapport, à la fin de septembre 2011, des précisions concernant l’état d’avancement des travaux d’implantation des aires protégées ont été acheminées au Bureau du forestier en chef. Après vérification, les corrections ont été apportées en conformité avec la section 1.2 du document.

En savoir plus

Mise à jour sommaire des possibilités forestières valides à compter du 1er avril 2013

Le Forestier en chef, monsieur Gérard Szaraz, rend publique une mise à jour des possibilités forestières des unités d’aménagement forestier du Québec.

Rappelons qu’étant donné la nécessité pour Forêt Québec d’obtenir des possibilités forestières pour 2011  (en raison de la planification de l’attribution des bois et de l’établissement des garanties annuelles d’approvisionnement à partir d’avril 2013)  l’exercice, dont les résultats sont présentés aujourd’hui, consiste en une mise à jour sommaire des possibilités forestières suite à une analyse de critères actuellement connus. Le tout a été établi sur la base du calcul 2008-2013.

Cette mise à jour fait état d’une baisse globale des possibilités forestières au Québec de l’ordre de 10 %.

En savoir plus

Le Forestier en chef a transmis à la ministre des Ressources naturelles et de la Faune un avis sur les orientations et la planificationde la recherche et du développement en matière de foresterie

Le Forestier en chef, monsieur Gérard Szaraz, a transmis le 4 juillet 2011 à madame Nathalie Normandeau un avis intitulé : Orientations et planification de la recherche et du développement en matière de foresterie (pdf, 92 Ko) conformément à l’article 47 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier spécifiant que le Forestier en chef conseille la ministre sur toute question qui appelle l’attention ou l’action gouvernementale.

En savoir plus

Le système de gestion de la qualité encadrant le calcul des possibilités forestières est maintenant enregistré ISO 9001

Le Forestier en chef, monsieur Gérard Szaraz, est heureux d’annoncer que la plus importante firme de registraire en Amérique du Nord, QMI-SAI Global, a délivré un certificat d’enregistrement attestant que les activités reliées au calcul des possibilités forestières au Bureau du forestier en chef respectent la norme ISO 9001 : 2008.

« Cette attestation arrive à point nommé, considérant la période intensive actuelle des travaux qui mèneront à la détermination des possibilités forestières pour le prochain cycle quinquennal (2013-2018). Cette reconnaissance est une étape importante et nous poursuivrons la démarche pour toujours viser l’excellence dans la réalisation de notre mission. » a mentionné monsieur Szaraz.

En savoir plus

Analyse de l'impact sur les possibilités forestières des unités d’aménagement touchées par un incendie majeur en 2010

Le Forestier en chef a transmis le 16 mai 2011 à la ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Mme Nathalie Normandeau, une analyse de l’impact sur les possibilités forestières des feux de forêts qui ont affecté cinq unités d’aménagement en 2010 et une réserve forestière située près de la communauté autochtone de Wemotaci. Dans son analyse, le Forestier en chef a également considéré la désignation d’aires protégées dans ces territoires.

En savoir plus

2011, Année internationale des forêts

Le Bureau du forestier en chef tient à souligner le fait que l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution proclamant 2011, Année internationale des forêts. Cette action des Nations Unies a pour but de renforcer les initiatives visant à promouvoir la gestion durable, la préservation et le développement des forêts sur le plan mondial. L’Année internationale des forêts s’emploiera à faire œuvre de sensibilisation et à consolider les initiatives visant à gérer, conserver et développer tous les types de forêts.

En savoir plus

Le Forestier en chef transmet à la ministre des Ressources naturelles et de la Faune un avis sur la Gestion durable de la forêt boréale : vision globale et recherche de l’équilibre

Le Forestier en chef, monsieur Pierre Levac, a transmis aujourd’hui à madame Nathalie Normandeau un avis intitulé Gestion durable de la forêt boréale : vision globale et recherche de l’équilibre, conformément à l’article 47 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier spécifiant que le Forestier en chef conseille la ministre sur toute question qui appelle l’attention ou l’action gouvernementale.

En savoir plus

Le Forestier en chef rend publiques ses décisions sur les possibilités forestières de la Forêt Montmorency

Le Forestier en chef rend publiques ses décisions qui concernent les possibilités forestières de la Forêt Montmorency, une réserve forestière actuellement sous convention de gestion de forêt d’enseignement et de recherche avec l’Université Laval. La Forêt Montmorency est localisée à plus de 50 km au nord de la ville de Québec le long de la route 175.

En savoir plus

Transmission du Bilan d'aménagement forestier durable au Québec 2000-2008

Le Forestier en chef, M. Pierre Levac, a transmis son Bilan d’aménagement forestier durable au Québec 2000-2008 à la ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Mme Nathalie Normandeau. « Le Bilan que je rends public aujourd’hui fait le point sur l’état des forêts québécoises et la performance du Québec à l’égard de l’aménagement forestier durable.

En savoir plus

Le Forestier en chef transmets à la ministre Normandeau une version bonifiée de deux avis sur l’if du Canada

Ces deux avis, concernant la détermination de la possibilité annuelle de récolte à rendement soutenu de l’if du Canada, ont été transmis à la ministre des Ressources naturelles et de la Faune, madame Nathalie Normandeau, le 13 novembre 2009. Il s’agit d’une version bonifiée des avis transmis à la ministre, le 18 août 2008 et le 2 novembre 2009. L’un concerne les forêts du domaine de l’État et le second s’applique au territoire couvert par l’Agence des forêts privées de la Gaspésie-Les-Iles.

En savoir plus

Actualités

Ces deux avis concernent la détermination des possibilités de récolte annuelle à rendement soutenu de l’if du Canada, pour la période 2008-2013, applicables aux territoires couverts respectivement par l’Agence de mise en valeur des forêts privées de la Gaspésie-Les-Îles et l’Agence de mise en valeur des forêts privées mauriciennes. Nous vous invitons à consulter ces deux avis, sur le site du Forestier en chef, dans la section Avis au ministre.

Le Bureau du forestier en chef fait connaître ses orientations pour la mise en œuvre de l'opération CPF 2013-2018

La Direction du calcul des possibilités forestières (DCPF) du Bureau du forestier en chef (BFEC) a amorcé, en 2009, l’opération Calcul des possibilités forestières 2013-2018 (CPF 2013-2018). Ce mandat touche à divers degrés l’ensemble des utilisateurs du milieu forestier, qu’ils proviennent de l’industrie forestière ou d’une communauté locale, qu’ils soient chasseurs, pêcheurs, villégiateurs ou qu’ils soient membres d’associations concernées par l’environnement et l’utilisation du milieu forestier.

En savoir plus

Le Forestier en chef rend publiques de nouvelles décisions relatives à quatre réserves forestières

Quatre nouvelles décisions du Forestier en chef ont été déposées le 19 octobre 2009. Ces décisions concernent la détermination des possibilités forestières de deux terres publiques intramunicipales (TPI) sous convention de gestion territoriale (CGT) avec deux MRC de la région Centre du Québec, d’une forêt d’enseignement et de recherche (FER) sous convention de gestion de forêt d’enseignement et de recherche (CGFER) localisée dans la région Outaouais et d’une réserve forestière sous convention d’aménagement forestier (CvAF) localisée dans la région Côte-Nord.

En savoir plus

Le Forestier en chef rend publiques de nouvelles décisions relatives à 21 réserves forestières

Neuf nouvelles décisions du Forestier en chef ont été déposées récemment sur son site Internet : deux le 3 septembre 2009 et sept le 8 septembre. Ces décisions concernent la détermination des possibilités forestières de quinze terres publiques intramunicipales (TPI) sous convention de gestion territoriale (CGT) avec quinze MRC, de cinq forêts d’enseignement et de recherche (FER) sous convention de gestion de forêt d’enseignement et de recherche (CGFER) et d’un territoire libre de droits forestiers.

En savoir plus

Volumes de bois non récoltés entre 2000 et 2008

Le Forestier en chef, monsieur Pierre Levac, a rendu publics aujourd’hui, des volumes de bois disponibles pour des agréments de récolte dans les régions Abitibi-Témiscamingue, Nord-du-Québec, Côte-Nord, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Laval-Lanaudière-Laurentides et Outaouais.

En savoir plus

Des réactions à l'avis du Centre d'étude de la forêt

Afin d’éclairer la position qu’il entend adopter au sujet des vieilles forêts, le Forestier en chef a sollicité un avis scientifique au Centre d’étude de la forêt (CEF). Cet avis, diffusé le 3 novembre 2008 sur le site Internet du FEC, a suscité quelques réactions que nous souhaitons partager avec toutes les personnes intéressées par cette question.

En savoir plus

Mise à jour des fiches résultats pour 55 UAF

Suite à l’application du processus d’approbation des plans généraux d’aménagement forestier (PGAF), des modifications ont été apportées à 62 fiches résultats des possibilités forestières. Les fiches modifiées concernent toutes les régions, sauf la région Nord-du-Québec. Elles sont identifiées par la mention « version 1.2 – juillet 2008 » et remplacent ainsi la version précédente.

En savoir plus

Présentation du Forestier en chef au Colloque TRIADE

Le Forestier en chef, monsieur Pierre Levac, fût l’un des présentateurs invités au Colloque TRIADE qui s’est tenu les 25 et 26 septembre dernier à Shawinigan. L’événement a rassemblé plus de 200 spécialistes du domaine forestier venus parfaire leurs connaissances relatives à cet important projet de recherche et  développement mis sur pied il y a quelques années par les intervenants forestiers de la Mauricie et de l’Université du Québec à Montréal.

En savoir plus

Détermination de la possibilité forestière pour le territoire couvert par l'entente « Paix des Braves »

La Loi sur les Forêts prévoit à l’article 35.16 que le ministre des Ressources naturelles et de la Faune peut demander au Forestier en chef de réévaluer la possibilité forestière. En vertu de cet article, Claude Béchard adressait à Pierre Levac, le 30 avril 2008, une demande de lui fournir les possibilités forestières et les exigences applicables à la période 2008-2013 pour les 15 unités d’aménagement forestier (UAF) couvertes par l’entente « Paix des Braves ».

En savoir plus

Une forêt pour la vie!

La réalisation des mandats du BFEC contribuera de façon significative à l’aménagement forestier durable au Québec. Plusieurs professionnels forestiers seront interpellés au cours des deux prochaines années afin de jouer un rôle d’experts pour l’un ou l’autre de ces mandats. Nous vous invitons à suivre ces projets et à nous faire part de vos commentaires et de vos suggestions.

En savoir plus

Résultats des travaux pour le territoire de l’entente de la « Paix des Braves »

Le Forestier en chef, M. Pierre Levac, a déposé ce matin les résultats des travaux visant à établir les possibilités forestières des quinze unités d’aménagement forestier du territoire couvert par l’Entente « Paix des Braves » au ministre des Ressources naturelles et de la Faune. Ces résultats seront rendus publics cet après-midi à Roberval à 15 h 30 au Château Roberval.

En savoir plus

Actualités

Nous vous invitons à consulter le « Rapport annuel de gestion 2006-2007 du Forestier en chef (format PDF, 3,36 Mo) ». Ce deuxième rapport annuel s’inscrit dans la continuité de l’établissement et de la mise en œuvre du Bureau du Forestier en chef. Il décrit sommairement l’environnement légal, les mandats, les responsabilités, l’organisation, les ressources, les principales activités réalisées en 2006-2007 ainsi que les principaux éléments du plan d’action 2007-2008.

Le forestier en chef en Colombie-Britannique

Le Forestier en chef, Pierre Levac, s’est rendu en Colombie-Britannique récemment afin de donner une conférence dans le cadre d’un colloque mondial portant sur les modèles permettant les calculs de la possibilité forestière. Dans son allocution, M. Levac a dressé un bilan des réalisations de son équipe au cours des derniers mois et a fait état des travaux en cours et à venir. Ce colloque réunissait des spécialistes en calcul de possibilité forestière, provenant de tous les coins de la planète.

En savoir plus

Sur la recommandation du Forestier en chef, le gouvernement du Québec fera l’acquisition du logiciel

Le Forestier en chef, M. Pierre Levac, se dit heureux de la décision du gouvernement du Québec de procéder à l’acquisition d’un nouveau logiciel de calcul de la possibilité forestière, plus spécifiquement le logiciel Woodstock/Stanley. Cet outil, sélectionné selon un processus rigoureux, vise d’abord à corriger le plus grand nombre possible de lacunes identifiées notamment par la Commission Coulombe ainsi que par le comité scientifique chargé d’évaluer le calcul de la possibilité forestière. De plus, il vise à permettre au Forestier en chef de livrer des calculs de la possibilité forestière intégrant un plus grand nombre de valeurs économiques, sociales et environnementales, dans un temps plus court et avec un personnel réduit.

En savoir plus