Analyse de l’impact sur les possibilités forestières des unités d’aménagement touchées par un incendie majeur en 2010

Le Forestier en chef a transmis le 16 mai 2011 à la ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Mme Nathalie Normandeau, une analyse de l’impact sur les possibilités forestières des feux de forêts qui ont affecté cinq unités d’aménagement forestier en 2010 et une réserve forestière située près de la communauté autochtone de Wemotaci. Dans son analyse, le Forestier en chef a également considéré la désignation d’aires protégées dans ces territoires.

Rappelons que selon l’article 46 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (L.R.Q., chapitre A-18.1), une des fonctions du Forestier en chef consiste à « …modifier les possibilités forestières assignées à un territoire, à la demande du ministre, lorsque les circonstances sont telles que, sans une modification immédiate de celles-ci, l’aménagement durable des forêts risquerait d’être compromis… ».

Il vous est possible de consulter l’avis du Forestier en chef intitulée Analyse de l’impact sur les possibilités forestières des unités d’aménagement affectées par un incendie survenu à l’été 2010 dans les régions de la Mauricie et du Saguenay-Lac-Saint-Jean.