Décision du Forestier en chef à l’égard des volumes non-récoltés

Une partie des volumes de bois n’ayant pas été prélevés entre 2008 et 2013  est disponible à la récolte

21 novembre 2013 – La Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (LADTF) établie que le Forestier en chef a notamment pour fonction de déterminer, après la révision quinquennale des possibilités forestières, les volume de bois non récoltés devenus disponibles pour la récolte et de rendre publics ces volumes ainsi que les motifs justifiant leur détermination. Ainsi, la présente décision du Forestier en chef précise qu’un volume de 2,8 millions de mètres cubes de bois répartis dans 26 unités d’aménagement au Québec est maintenant disponible à la récolte.

 Bois non récoltés en raison de la conjoncture économique

Pendant la période 2008-2013, l’industrie forestière a connu un ralentissement important de ses activités en raison de la conjoncture économique. Les rapports annuels d’intervention et les possibilités forestières en vigueur durant cette période font ressortir que le volume de bois attribué du groupe d’essence SEPM (sapins, épinettes, pins gris, mélèzes) n’a pas été entièrement récolté durant les trois premières années de la période.  Les deux années subséquentes devraient aussi révéler une certaine quantité de bois non–récoltés.

Accessibilité des volumes de bois

Une partie non négligeable de ces volumes provient de territoires ou la récolte est plus difficile en raison notamment de la présence de lisières boisées, de pentes fortes ou de types de forêts qui supposent une récolte intégrée des essences résineuses et feuillues. Ces secteurs sont sous-utilisés en raison du coût de récolte plus élevé qu’ils impliquent, une situation exacerbée par la faiblesse des marchés.

D’autres volumes non prélevés durant la période 2008-2013 seront disponibles à la récolte

La présente décision n’établit qu’une partie des volumes non–récoltés clairement identifiables comme disponibles à ce moment, considérant l’information actuelle. Lorsque tous les rapports annuels d’intervention de la période 2008-2013 seront complétés, une analyse des superficies et des volumes récoltés sera effectuée afin de juger de l’ensemble des volumes n’ayant pas été récoltés et pouvant être disponibles pour la période 2014-2018.

Pour connaître les détails de la décision du Forestier en chef  voir :
Volumes non-récoltés pendant la période 2008-2013 maintenant disponibles