Un Séminaire pour mieux comprendre le calcul des possibilités forestières

Le Bureau du forestier en chef du Québec et l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec (OIFQ) vous convient au 2e séminaire d’information et d’échanges relatif au calcul des possibilités forestières.  Sous le thème « Calcul des possibilités forestières: chemin parcouru, portrait actuel et perspectives d’avenir », l’événement se tiendra les 3 et 4 décembre 2014, au Manoir du Lac Delage, à Lac Delage.

IMG_2731Il s’agit du 2e événement de cette nature. En effet, le premier séminaire de 2010 a porté sur les intrants au calcul, l’utilisation de nouveaux modèles de croissance (outils, démarche, gestion de la qualité), les principaux défis et les orientations du Bureau du Forestier en Chef à l’égard du calcul pour la période 2013-2018 et à plus long terme.

Ce second séminaire permettra en quelque sorte de « boucler la boucle » en couvrant cette fois les résultats de la première génération du calcul produit au moyen de nouveaux outils, méthodes et moyens. Les participants pourront ainsi être éclairés sur les avancées relatives aux défis soulevés lors du Séminaire de 2010, la mise en perspective de certains résultats, les leçons apprises depuis cet exercice et les alignements pour le futur, notamment à l’égard de l’évolution de la notion de rendement soutenu, versus la notion de « rendement durable ».

L’événement se veut également une plate-forme d’échanges et de débats concernant de nombreux sujets qui entourent le calcul des possibilités forestières au Québec.

Les objectifs du colloque 

  • Rendre compte des méthodes, des outils et des moyens qui ont été mis en œuvre pour le nouveau calcul des possibilités forestières;
  • Présenter la démarche et les résultats du calcul selon certains enjeux tels les feux de forêts, les vieilles forêts, l’aménagement écosystémique, la tordeuse des bourgeons de l’épinette et la protection de l’habitat du caribou forestier;
  • Faire le point sur les leçons apprises et débattre des défis à relever pour assurer l’amélioration continue du calcul dans un cadre d’aménagement durable des forêts.

Une plénière : un bon débat en perspective

Le 4 décembre en après-midi, nous ferons place à une plénière animée par Denis Villeneuve, président de l’OIFQ.  Ce dernier proposera une discussion entourant de grandes questions parmi les suivantes :

Le calcul des possibilités forestières est-il une affaire de spécialiste ou un outil pour tous ?

Y a-t-il d’autres préoccupations (que celles associées au développement durable) qui, selon vous, devraient être intégrées au calcul des possibilités forestières ?

Des représentants de l’industrie, du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et du milieu de l’enseignement et de la recherche feront part de leur point de vue.  Les participants du Séminaire seront également invités à se prononcer.