Tordeuse des bourgeons de l’épinette – Quels territoires protéger en priorité ?

 

Crédit photo SOPFIM

Crédit photo SOPFIM

La tordeuse des bourgeons de l’épinette est l’insecte ravageur forestier qui fait le plus de dommage au Québec. À chaque année, afin de limiter les pertes de matière ligneuse, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs procède à un arrosage d’insecticide biologique pour maintenir en vie certains peuplements, dont la probabilité de mortalité est jugée élevée.

SOPFIM

Crédit photo SOPFIM

Mais voilà, l’épidémie gagne du terrain et le Ministère doit choisir les secteurs à protéger. Pour y voir plus clair et mieux planifier sur le long terme, le Ministère a fait appel à l’expertise du Bureau du forestier en chef pour documenter l’impact sur les possibilités forestières de la tordeuse des bourgeons de l’épinette et de la mortalité des peuplements qu’elle peut entraîner. Les analyses ont permis de constater que les effets des arrosages sur le maintien des possibilités forestières varient d’une région à l’autre ainsi qu’au sein d’une même région. Ces analyses permettront de prioriser des régions et des territoires à protéger et ainsi maximiser les retombées de ces investissements.

Nous vous invitons à prendre connaissance de l’avis du Bureau du forestier en chef : Sensibilité des possibilités forestières à la tordeuse des bourgeons de l’épinette et maximisation des investissements en protection.