Bureau du Forestier en chef – Une équipe et une expertise diversifiée au service de la forêt et de l’ensemble de ses utilisateurs

Roberval, le 2 février 2006 –  Le Forestier en chef du Québec, M. Pierre Levac, a annoncé que la mise en place de la structure organisationnelle du Bureau du Forestier en chef est maintenant amorcée et que le processus de sélection des membres de l’équipe multidisciplinaire qui mettront leurs connaissances et leur savoir-faire au service de la forêt québécoise suit son cours.

« L’analyse des recommandations et des documents produits par la Commission d’étude sur la gestion de la forêt publique québécoise, la commission Coulombe, de même que les différents travaux réalisés à ce jour, m’indiquent clairement les principaux défis, présents et futurs, que nous aurons à relever. Dans ce contexte, il est essentiel de nommer immédiatement les premiers membres de l’équipe qui me seconderont afin de mener à bien, et rapidement, l’analyse des différents dossiers qui relèvent du champ de responsabilités du Forestier en chef », a tenu à préciser M. Levac.

L’équipe de spécialistes et de soutien, qui travaillera au siège social de Roberval, comptera une trentaine de personnes à terme. Dans ce contexte, un premier processus d’appel de candidature devrait être publié d’ici quelques semaines. De plus, des ressources travailleront en appui à l’équipe de Roberval dans des bureaux locaux répartis dans les principales régions forestières.

« Un style de gestion adapté et dynamique, le tout caractérisé par une ouverture d’esprit et l’écoute de l’ensemble des utilisateurs du milieu forestier, marquera l’essentiel des réflexions et des décisions de l’équipe du Bureau du Forestier en chef. La sélection des membres de l’équipe, qui sera complétée dans quelques semaines, s’inscrit dans la continuité des travaux de la commission Coulombe et dans les recommandations contenues dans son rapport déposé au gouvernement le 14 décembre 2004 », a souligné M. Levac.

Rappelons que l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité, en juin 2005, le projet de loi no 94 qui créait le poste de Forestier en chef du Québec. La création de ce poste est une des principales recommandations de la commission Coulombe. Le mandat du Forestier en chef consiste, notamment, à superviser les opérations relatives au calcul des possibilités annuelles de récolte, à identifier les données forestières et écologiques à recueillir pour ces calculs, à déterminer ces possibilités annuelles et à préparer le Manuel d’aménagement forestier. Le Forestier en chef est nommé pour une période de cinq ans renouvelable.

Il est possible de consulter la structure organisationnelle du Bureau du Forestier en chef en consultant son site Internet :
http://www.forestierenchef.gouv.qc.ca/a-propos-du-forestier-en-chef/organisation-du-bureau-du-forestier-en-chef/

Haut de page