Forestier en chef au Saguenay–Lac-Saint-Jean« Un autre geste concret vers la régionalisation de la gestion forestière »Pierre Corbeil

Québec, le 27 septembre 2005 –  Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, monsieur Pierre Corbeil, a annoncé aujourd’hui, en compagnie du député de Roberval, monsieur Karl Blackburn, que le Forestier en chef sera localisé à Roberval, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Nous avons pris l’engagement de procéder à une plus grande régionalisation des décisions. En choisissant le Saguenay-Lac-Saint-Jean comme terre d’accueil du Forestier en chef, nous répondons à une demande de la région contenue dans son plan d’action déposé au gouvernement. Nous sommes à l’écoute des régions et nous souhaitons réaliser avec elles le nécessaire virage forestier », a souligné le ministre Corbeil.

Le Forestier en chef aura un mandat essentiel pour garantir le renouvellement constant des forêts du Québec. Il supervisera toutes les opérations relatives au calcul des possibilités ligneuses dans chaque unité d’aménagement forestier sur le territoire public. Il rendra publiques ses décisions sur ces possibilités ainsi que les justifications ayant conduit à les prendre. De plus, le Forestier en chef conseillera le ministre sur la nature et la qualité des plans d’aménagement forestier qui lui sont soumis pour approbation par les bénéficiaires de contrats.

Le Forestier en chef devra aussi déposer tous les cinq ans auprès de l’Assemblée nationale du Québec un bilan de l’état des forêts du domaine public et des résultats obtenus en matière d’aménagement durable ainsi que ses recommandations pour faciliter la poursuite de la mission du ministère.

« Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est la principale région forestière au Québec et je suis fière de faire partie d’un gouvernement qui fait confiance aux régions. Le geste que nous posons aujourd’hui est un signal clair que nous travaillons en ce sens », a affirmé la ministre du Tourisme, ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et députée de Jonquière, madame Françoise Gauthier.

« Je suis heureux de cette nouvelle qui permettra de maintenir la place importante de ma circonscription et de la région dans le secteur forestier québécois », a déclaré monsieur Blackburn.

« Le Forestier en chef sera assisté d’une équipe d’au moins 60 personnes et elle sera déployée dans la majorité des régions forestières du Québec, mais en grande partie au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le processus de sélection du Forestier en chef est bien entamé et l’appel de candidatures sera lancé dans les prochains jours. Nous souhaitons que le Forestier en chef soit associé le plus rapidement possible au virage forestier dans lequel nous nous sommes résolument engagés », a conclu le ministre Corbeil.