Le Forestier en chef entreprend une tournée régionale pour présenter les résultats préliminaires du calcul des possibilités forestières

Le Forestier en chef, monsieur Gérard Szaraz, a débuté une série de rencontres à travers les régions du Québec afin de présenter, en revue externe, les résultats préliminaires du calcul des possibilités forestières pour l’ensemble des 71 unités d’aménagement des forêts du domaine de l’État. Cette revue externe est une nouvelle étape s’adressant aux parties intéressées et intervenants régionaux, notamment les membres des Tables de gestion intégrée des ressources naturelles et du territoire.

 Au cours du mois de mai 2013, le Forestier en chef a rencontré les représentants d’organismes nationaux ainsi que les intervenants des régions de la Mauricie et de Lanaudière. Les intervenants des régions de l’Abitibi, de la Capitale nationale, des Laurentides, de l’Outaouais, de la Côte-Nord, de l’Estrie, du Bas-St-Laurent, du Saguenay-Lac-St-Jean et de la Gaspésie seront également rencontrés au cours de l’été 2013.

 Objectifs de la revue externe 

 Au cours de chaque rencontre régionale, le Forestier en chef présentera les résultats pour chaque unité d’aménagement de même que les méthodes et les outils qui ont été utilisés pour réaliser le calcul des possibilités forestières. « Ces rencontres permettront aussi de recueillir auprès des parties intéressées, des éléments  pouvant bonifier notre travail et ainsi améliorer la qualité de nos résultats, » a précisé le Forestier en chef.

 Prise en compte des objectifs régionaux et locaux d’aménagement durable dans le calcul des possibilités forestières au moyen d’outils améliorés

 En 2010, la  Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier a précisé que le Forestier en chef devait tenir compte des objectifs régionaux et locaux d’aménagement durable des forêts pour déterminer les possibilités forestières, le tout dans le respect de la Stratégie d’aménagement durable des forêts. « Notre travail consiste  notamment à nous assurer que le calcul des possibilités forestières tienne compte des choix de société et respecte la capacité des forêts. Les connaissances en matière de calcul de possibilités forestières ont progressé depuis le dépôt du Rapport de la commission Coulombe en 2004. Nos nouveaux outils permettent maintenant d’intégrer les dimensions sociale, environnementale et économique dans le calcul des possibilités forestières, a précisé le Forestier en chef.

 Les résultats finaux des possibilités forestières seront rendus publics à l’automne 2013

 Les possibilités forestières préliminaires seront présentées en région de manière progressive au printemps et à l’été 2013, au rythme de la production des résultats.  Les parties intéressées et les représentants des régions rencontrées bénéficieront d’une période de 30 jours, suite au dépôt des documents sur le site Internet du Bureau du forestier en chef, pour soumettre des questions ou des commentaires. Au terme de la tournée régionale, le Forestier en chef analysera les commentaires reçus et complètera le calcul des possibilités forestières lesquelles seront rendues publiques à l’automne 2013.

 Consultez notre site Internet pour connaître tous les résultats préliminaires du calcul des possibilités forestières présentés en revue externe à ce jour.

 Source et information

 Lise Guérin
Responsable des communications
Bureau du forestier en chef
(418) 627-8655