Virage forestier – Le ministre Pierre Corbeil annonce la nomination du Forestier en chef

Roberval, le 8 décembre 2005 –  Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Corbeil, est heureux d’annoncer la nomination de M. Pierre Levac, à titre de Forestier en chef.

« La nomination du premier Forestier en chef constitue un moment marquant dans l’histoire forestière du Québec. La réalisation de son mandat est essentielle pour garantir le renouvellement constant des forêts publiques. Il disposera donc de tous les outils nécessaires pour accomplir sa tâche avec indépendance, transparence et crédibilité », a souligné le ministre Corbeil, au cours d’une conférence de presse à Roberval.

« Avec une feuille de route aussi impressionnante que la sienne (voir annexe, Format PDF, 65 Ko), M. Levac possède sans contredit toutes les qualités et les compétences nécessaires pour assumer cette fonction exigeante et diriger une équipe qui aura un rôle primordial pour l’avenir des forêts du Québec. Son engagement des dix dernières années dans les systèmes canadiens de certification forestière en lien avec l’Organisation internationale de normalisation, doublé de ses expériences antérieures, autant en industrie que dans l’enseignement universitaire et au sein du gouvernement du Québec, lui confèrent sans contredit cette nécessaire crédibilité », d’ajouter M. Corbeil.

« Nul doute que le gouvernement du Québec a fait un choix on ne peut plus judicieux en la personne de M. Levac. Les activités qu’il a réalisées durant sa carrière, dans plusieurs régions du Québec lui procureront cette indispensable perspective régionale dans la compréhension et dans la conduite des dossiers forestiers qui relèveront de sa compétence. La présence à Roberval d’un spécialiste forestier aussi réputé aura un impact évident sur le rayonnement de la ville et de toute la région, sans compter que le regroupement graduel des membres de son équipe dans la région bénéficiera à l’ensemble de la communauté. À coup sûr, il s’agit pour nous d’une excellente nouvelle et d’un signal très clair de la volonté de mon gouvernement de passer à l’action dans le domaine de la régionalisation », a souligné le député de la circonscription de Roberval, M. Karl Blackburn, présent à la rencontre de presse.

« Voici donc mise en place une des recommandations principales de la Commission Coulombe. Nul doute que le travail du Forestier en chef contribuera à rétablir la confiance du public envers la gestion et l’aménagement des forêts québécoises », a conclu le ministre Corbeil.