Calcul des possibilités forestières

Un calcul des possibilités forestières qui contribue à assurer la pérennité de la forêt et son utilisation diversifiée

Le Forestier en chef a la responsabilité de déterminer les possibilités forestières, lesquelles correspondent au volume maximum des récoltes annuelles que l’on peut prélever à perpétuité, sans diminuer la capacité productive du milieu forestier. Cet exercice doit tenir compte de certains objectifs d’aménagement durable des forêts telle la dynamique naturelle des forêts, notamment leur composition et leur structure d’âge ainsi que leur utilisation diversifiée.

Ainsi, le Forestier en chef est chargé :

  • d’établir les méthodes, les moyens et les outils requis pour calculer les possibilités forestières des forêts du domaine de l’État;
  • de préparer, de publier et de maintenir à jour un manuel d’aménagement forestier durable, lequel encadre les composantes de ce mandat tout en permettant de diffuser les orientations et les principes du calcul;
  • de déterminer les possibilités forestières pour les unités d’aménagement et les forêts de proximité en tenant compte des objectifs régionaux et locaux d’aménagement durable;
  • de rendre publiques les possibilités forestières, leur date d’entrée en vigueur ainsi que les motifs justifiant leur détermination.

Nos outils de calcul

Afin de donner suite aux recommandations du rapport Coulombe de 2004, le Forestier en chef a apporté des changements significatifs tant à l’égard des outils que des processus entourant le calcul des possibilités forestières. Le recours à des outils d’optimisation et de spatialisation, l’amélioration des modèles de croissance, une meilleure prise en compte des considérations environnementales et économiques sont des avancées majeures dans les processus visant à réaliser le calcul des possibilités forestières.

Certification ISO 9001-2015

Le Bureau du forestier en chef s’est engagé à établir un système de gestion de la qualité conformément à la norme ISO 9001 pour la réalisation de ses mandats relevant du chapitre 5 de la Loi sur l’aménagement du territoire forestier.

 


Possibilités forestières
Période 2018-2023

Possibilités forestières en vigueur du 1er avril 2018 au 31 mars 2023

En savoir plus sur la période 2018-2023


Possibilités forestières
Période 2013-2018

Possibilités forestières en vigueur du 1er avril 2015 au 31 mars 2018

Possibilités forestières en vigueur du 1er avril 2013 au 31 mars 2015

 


 Volumes de bois non récoltés de la période 2008-2013 disponibles pour la période 2013-2018


Informations complémentaires

Séminaires tenus par le Bureau du Forestier en chef et l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec 


Possibilités forestières
Période 2008-2013

Résultats du calcul des possibilités forestières

Informations complémentaires