Abitibi-Témiscamingue et Laurentides : Nouvelles possibilités forestières pour 13 territoires forestiers résiduels

Région des Laurentides

Détermination des possibilités forestières pour deux territoires forestiers résiduels

Le 1er avril 2020, de nouvelles possibilités forestières sont entrées en vigueur pour deux territoires forestiers résiduels situés dans la région des Laurentides.

Il s’agit de territoires ou s’appliquent 2 conventions de gestion territoriale. Ces territoires sont localisés dans les Municipalités régionales de comté suivantes :

  • MRC des Laurentides
  • MRC des Pays-d’en-haut

Nouveaux calculs des possibilités forestières

Le Forestier en chef a jugé qu’il était nécessaire de produire un nouveau calcul des possibilités forestières pour les territoires forestiers résiduels situés dans les municipalités régionales de comté des Laurentides et des Pays-d’en-haut à la suite de la transmission de nouvelles informations forestières.

Ces informations regroupent principalement les données récentes du 4e programme d’inventaire écoforestier du Québec méridional, de nouveaux modèles de croissance forestière, une mise à jour des interventions forestières et des affectations territoriales.

Résultats

Pour connaître les résultats du calcul des possibilités forestières et les détails relatifs à la méthodologie, consultez la fiche Décision du Forestier – Mise à jour de deux territoires forestiers résiduels de la région des Laurentides.


Région de l’Abitibi-Témiscamingue

Nouvelles possibilités forestières pour 11 territoires forestiers résiduels

Le 1er avril 2020, de nouvelles possibilités forestières sont entrées en vigueur pour 11 territoires forestiers résiduels situés dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue.

Il s’agit de territoires ou s’appliquent 9 ententes de délégation (ED) et 2 forêts d’enseignement et de recherche (FER). Ces territoires sont les suivants :

  • ED de la municipalité de Laforce
  • ED de la municipalité de Guérin
  • ED de la MRC de Rouyn-Noranda
  • ED de la municipalité de Rémigny
  • FER de Kinojévis
  • ED de la MRC de l’Abitibi
  • ED de la municipalité de Berry
  • ED de la municipalité de Saint-Dominique-du-Rosaire
  • ED de la Cellule des Côteaux
  • ED de la municipalité de St-Mathieu d’Harricana
  • FER de la Commission scolaire d’Harricana

Le Forestier en chef a jugé qu’il était nécessaire de produire un nouveau calcul des possibilités forestières pour ces territoires forestiers résiduels à la suite de la transmission de nouvelles informations forestières les concernant.

Ces informations regroupent principalement les données récentes du 4e programme d’inventaire écoforestier du Québec méridional, de nouveaux contours pour les territoires situés dans les municipalités de Laforce et de Rémigny, de nouveaux modèles de croissance forestière, une mise à jour des interventions forestières et des changements d’affectation territoriales.

Résultats

Pour connaître les résultats du calcul des possibilités forestières et les détails relatifs à la méthodologie, consultez la fiche Décision du Forestier – Mise à jour de 11 territoires forestiers résiduels de la région de l’Abitibi-Témiscamingue.

Qu’est-ce qu’un territoire forestier résiduel ?

Cette catégorie de territoire forestier du domaine de l’État comprend généralement des petites portions de territoire public sur lesquels peuvent s’appliquer ou non des ententes de délégation de gestion. Dans ce dernier cas, il est primordial que les territoires forestiers résiduels puissent supporter un aménagement forestier soutenu. Une possibilité forestière doit être estimée par le Forestier en chef sur les territoires forestiers résiduels dont la gestion est déléguée.

En outre, la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (article 13) indique que les territoires forestiers du domaine de l’État non délimités en unités d’aménagement ou en forêts de proximité sont constitués en territoires forestiers résiduels. Par conséquent, les territoires anciennement appelé réserves forestières sont dorénavant appelés territoires forestiers résiduels.