Aménagement durable des forêts – Analyse des résultats de la période 2013-2018

Conformément à la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (LADTF), le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs doit produire un bilan quinquennal de l’aménagement durable des forêts couvrant la période 2013-2018. Ce bilan doit également comprendre une analyse des résultats obtenus en matière d’aménagement durable des forêts du domaine de l’État préparée par le Forestier en chef.

Le 27 octobre 2020, le rapport intitulé Analyse des résultats obtenus en matière d’aménagement durable des forêts du domaine de l’État – Période 2013-2018  a été rendu public suite au dépôt à l’Assemblée nationale du Bilan quinquennal de l’aménagement durable des forêts 2013-2018.

L’analyse du Forestier en chef permet de mettre en lumière des constats, des points positifs au regard de l’aménagement durable de la forêt, des éléments à améliorer et des recommandations.

 

 

 

 

 

Les six critères à la base de l’analyse du Forestier en chef

Cette analyse a été effectuée sur la base des critères et des indicateurs du Conseil canadien des ministres des forêts servant à évaluer l’état des forêts et à mesurer les progrès au fil du temps. Ces 6 critères sont les suivants:

  • La conservation de la diversité biologique;
  • L’état de la forêt et de sa productivité;
  • La conservation des sols et de l’eau;
  • La contribution de la forêt aux cycles écologiques planétaires;
  • Les avantages socioéconomiques que procurent les forêts;
  • Les responsabilités de la société.

Pour en savoir plus sur cette analyse, connaître les constats et les recommandations du Forestier en chef à l’égard des progrès et des défis d’aménagement durable de la forêt, nous vous invitons à prendre connaissance du rapport Analyse des résultats obtenus en matière d’aménagement durable des forêts du domaine de l’État – Période 2013-2018.

La reddition de compte du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Selon l’article 224 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (LADTF), le ministre doit produire un bilan quinquennal de l’aménagement durable des forêts qui contient les éléments suivants :

  • Une reddition de comptes sur la mise en œuvre de la politique de consultation, et plus spécifiquement sur les modalités de consultation distinctes mises en place pour les communautés autochtones;
  • Les résultats obtenus en matière d’aménagement durable des forêts, y compris une reddition de comptes sur la mise en œuvre de la stratégie d’aménagement durable des forêts;
  • L’analyse des résultats obtenus en matière d’aménagement durable des forêts du domaine de l’État préparée par le Forestier en chef en vertu du paragraphe 9 du premier alinéa de l’article 46 de la LADTF;
  • Une reddition de comptes sur la mise en œuvre de la présente loi (LADTF) et les recommandations sur l’opportunité de la maintenir en vigueur et, le cas échéant, de la modifier;
  • Tout autre renseignement d’intérêt public concernant les objets de la présente loi.

Pour en savoir davantage au sujet du bilan quinquennal de l’aménagement durable des forêts du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, consultez le site Internet du ministère en cliquant sur l’hyperlien suivant:

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs – Section Reddition de compte sur l’aménagement durable des forêts

Consultez le document principal:

Bilan quinquennal de l’aménagement durable des forêts – 2013-2018